X

DESTINATION DAHAR
Guide de voyage gratuit

Destination Dahar

Download the app
X

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa cum sociis Theme natoque.

Latest Posts

1-677-124-44227
184 Main Collins Street West Victoria 807
info@yoursite.com
a

Artisanat

Le Dahar est un terroir de montagne unique.

L’artisanat le plus répondu au Dahar est le tissage. A l’image de la culture Amazigh, il est riche et métissé. Il est le reflet d’un savoir faire ancestral transmis de génération en génération.  Fait main à 100% et à partir de laine naturelle, il s’érige pour certaines pièces à de l’art. La place importante qu’occupe le tissage dans le Dahar lui confère une valeur hautement symbolique. Les signes et symboles qu’on trouve sur les klims ou Mergoums sont inspiré s par les tatouages Amazigh.

Le tissage se décline sous différentes formes et son utilisation diffère selon les occasions.

Le Klim

Le Klim est un tissage de laine composé de bandes unies parallèles de diverses  couleurs, servant de tenture murale  ou de tapis de sol. Il peut être utilisé sur les deux faces.

Le Mergoum

C’est autre tissage de laine utilisé comme tapis de sol, est richement décoré de motifs “ragma”. Il existe des tissages intermédiaires qui combinent les bandes avec des plages de tissage décorées de “ragma”.

Le Bakhnoug

Le Bakhnoug est un rectangle de laine utilisé comme châle par  les femmes. Il peut être porté sur les épaules ou couvrir la tête. Des motifs géométriques le décorent, tissés avec des fils en coton de couleur blanche ou multicolores. La qualité du tissu ainsi que les motifs qui le parent varient selon les régions et son utilisation prévue. Compte tenu de sa finesse extrême et de son exécution qui demande beaucoup de précision, le Bakhnoug est réservé aux fêtes, cérémonies de mariage et occasions spéciales.

La Taajira est un châle un peu plus petit porté sous le Bakhnoug, décoré sur trois côtés seulement.

La plupart des pièces du tissage Amazigh ; Klim,  Bakhnoug, Taajira, Ketfia et bien d’autres sont destinées au trousseau de la mariée ; la famille du mari, quant   à elle, se charge de tisser le Mergoum. C’est un travail de plusieurs mois qui nécessite du temps et une certaine habilité.

 

Vous pouvez découvrir ses tissages dans les différentes boutiques d’artisanat. Certains musées présentent aussi plus de détails sur la symbolique, la technique et l’histoire des tissages du Dahar.

You don't have permission to register
X